Bienvenue sur le site de Franck Kestener

A propos de

Franck Kestener

FRANCK KESTENER, SA PHILOSOPHIE

Franck Kestener est en permanence à la recherche de nouveaux produits afin de les mettre en accord avec les cacaos les plus raffinés. Son ambition première est de vous procurer un moment de bonheur gustatif, qui passe également par le visuel qu’il vous offre. Craquant, fondant, onctueux… Ses textures sont diverses, tout comme ses assemblages entre fruits secs, fruits frais et épices. Son inspiration lui vient d’une savante alchimie entre lui et le chocolat. Il se sert de tous ses sens pour ressentir les saveurs et en élaborer des créations personnelles sans prétention. Les voyages, la curiosité, les souvenirs d’enfance, mais également la rencontre de grands professionnels ou de personnes passionnées, sont autant de facteurs qui ont apporté une maturité à ses créations qui restent pour autant en perpétuelle évolution.

Franck est avant tout un amoureux du travail bien fait, qui va au bout de ses engagements. Ses créations sont l’œuvre d’émotions personnelles et de sensibilité artistique, une émotion qui sera d’ailleurs le thème de sa finale de Meilleur Ouvrier de France en 2003.

FRANCK KESTENER, SON PARCOURS

Franck Kestener est né à Thionville en Moselle le 9 juillet 1976. Bercé dans le monde de la gourmandise, il est la 5ème génération d’Artisan Boulanger Pâtissier. A 16 ans, il se destine au métier de cuisinier, mais son père, sans être contre cette orientation, l’encourage à faire en premier un apprentissage en pâtisserie pour en acquérir la rigueur et l’organisation. Franck y trouvera un épanouissement encore plus grand dès sa première approche du chocolat.

Son père et son ouvrier chef Stéphane lui font très vite comprendre l’importance du détail, de la rigueur et du travail bien fait qui feront de lui un chef accompli.
« Savoir faire une fois c’est facile, mais refaire 1000 fois à l’identique l’est bien moins. »
« Je veux, je peux, j’arrive ! » voilà la philosophie de son apprentissage, une phrase inscrite sur le mur de son atelier.
De là il comprend que sans maîtrise la puissance n’est rien. C’est avec cette phrase que Franck se construit un mental. Par la suite, ce seront les concours professionnels qui le feront grandir, réfléchir et commencer à développer son imagination.

« S’inscrire à un concours, c’est un affrontement avec soi-même, voir si les efforts de chaque jour sont à la hauteur du défi. »
En 1995, il devient le 2ème Meilleur Apprenti de France. Ce titre lui permet de faire son service militaire au Palais de l’Élysée auprès du Président Jacques Chirac, qui était particulièrement friand de ses éclairs au chocolat.

Après un court passage dans deux maisons parisiennes, Franck revient épauler ses parents à l’âge de 21 ans. Pour le suivre, ces derniers vendent leur pâtisserie de Forbach et reprennent une chocolaterie à Sarreguemines le 1er janvier 1998.
A présent, Franck peut s’exprimer pleinement dans sa passion : le chocolat. Ce qui le conduira à réaliser le concours de l’excellence, celui qu’il convoite depuis le début de son apprentissage : « Meilleur Ouvrier de France ». Il est élu « MOF » Chocolatier Confiseur par ses pairs le 16 octobre 2003 à l’âge de 27 ans, puis se verra remettre la médaille à la Sorbonne en 2004 après la fin des épreuves de tous les corps de métiers. Ce fut un encouragement fort pour continuer à mettre en œuvre ses créations au sein de l’entreprise familiale. Deux ans plus tard, ses parents lui confient la responsabilité de l’entreprise et Franck réalise un nouvel atelier de 600 m2 pour développer ses nouvelles ambitions.

La compétition le rattrape lorsque Stéphane Glacier, MOF Pâtissier 2000, l’appelle à intégrer l’équipe de France en vue de la coupe du monde de pâtisserie qui se déroulera aux USA à Phoenix. Il trouvera à ses côtés Bruno Montcoudiol et Franck Michel, tous deux MOF Pâtissiers 2004, David Wesmaël, MOF Glacier 2004 et Laurent Ledaniel, MOF Pâtissier 1997. Pour les épauler, trois jeunes ouvriers complètent l’équipe : Johan Martin, Benoît Lagache et Julien Alvarez. Sans oublier Jean-Marc Simonetti, cuisinier de l’hôtel de région du Languedoc Roussillon, qui fut leur cuisinier particulier lors de cette aventure. Après un an de préparation, la victoire fut au bout : le 8 juillet 2006, la veille de ses 30 ans, la France devint Championne du Monde de Pâtisserie, ce qui fut un cadeau d’anniversaire ,inoubliable. Grâce à sa renommée de Meilleur Ouvrier de France, Franck aura l’opportunité de donner des cours et réaliser des démonstrations à travers le monde : Etats-Unis, Japon, Venezuela…

En 2010, il développe son activité en ouvrant une deuxième boutique à Paris, puis une troisième à Saarbrücken (Allemagne) quatre ans plus tard. Plus récemment, il a eu l’honneur de recevoir la Médaille de Chevalier de l’Ordre National du Mérite, ce qui représente une grande fierté pour lui et sa famille qui l’a toujours soutenu et encouragé.

FRANCK KESTENER, SES PRINCIPALES DISTINCTIONS :
• 2ème Meilleur Apprenti de France (1995)
• Meilleur Ouvrier de France Chocolatier Confiseur (2003)
• Champion du Monde de Pâtisserie par équipe (2006)
• Médaille de Chevalier de l’Ordre National du Mérite (2019).